Message du Président National du MRC au peuple Camerounais après le double-attentat de BOKO-HARAM sur la ville de Maroua

Mes chers compatriotes,

C'est avec le cœur meurtri et l'âme en peine que je m'adresse à vous aujourd'hui, 22 juillet 2015, au moment où la ville de Maroua, capitale de la région de l'Extrême-Nord, vient d'être la cible d'un double attentat-suicide qui aurait fait au moins 13 morts et 32 blessés. Ces attaques lâches et sauvages, bien que n'ayant pas encore été revendiquées, portent toutes les marques du groupe djihadiste Boko Haram. Ces actes ignobles interviennent à la suite du double  attentat qui a frappé la ville martyr de Fotokol dans la nuit du 12 au 13 juillet dernier, faisant 13 morts dont 10 civils, un militaire tchadien et 07 blessés dont 04 militaires tchadiens et 03 militaires camerounais.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) condamne fermement ces actes cruels et inhumains, appelle le Peuple Camerounais à rester uni et soudé dans cette nouvelle épreuve qui marque un nouveau tournant dans la lutte que mène notre pays contre ces meurtriers, et à ne pas céder à la psychose que ces barbares veulent nous imposer. C’est avec le concours de tous les Camerounais que ces terroristes enragés seront vaincus.

En ces moments douloureux pour la République toute entière, le MRC tient à saluer, d’une résonance particulière, la mémoire de nos compatriotes tombés sur le théâtre de ces opérations macabres.

Le MRC appelle les populations des quatre coins du Cameroun, particulièrement celles des nombreuses localités du pays déjà touchées par ces attaques meurtrières, dont la vie est désormais transformée en un cauchemar, à redoubler de vigilance et à collaborer avec les autorités administratives et les forces de défense. Il encourage le Gouvernement à tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité de nos citoyens.

Une fois de plus, et comme il n’a cessé de le réitérer, le MRC exprime sa gratitude à nos vaillants soldats engagés au front, qui se battent au prix de leur vie pour que la République ne soit pas soumise au diktat de ces criminels.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, profondément bouleversé par cet événement tragique, se tient aux côtés des familles des personnes disparues ou blessées, et par la voix de son Président national, leur adresse ses condoléances les plus attristées et les assure de sa plus profonde compassion.

Le Président National du MRC

Maurice KAMTO.
Yaoundé, le 22 juillet 2015.