Langue

La Présidence de la République du Cameroun veut déstabiliser le MRC - Communiqué final

Des informations recoupées et confirmées font état de la décision des stratèges du RDPC de tout mettre en œuvre pour faire imploser le Mouvement pour le Renaissance du Cameroun (MRC), comme ce fut d'autres partis politiques au début des années 1990. A cet effet, des responsables du Cabinet civil et de l’état-major particulier du Chef de l’Etat sont entrés en contact avec certains membres du Directoire national du MRC, à qui ils demandent des curriculum vitae (CV), au motif que le Président de la République va les nommer à des hauts postes de responsabilité.

Nous prenons la communauté nationale et internationale à témoin de ce plan sordide et ignoble de déstabilisation de notre parti, et peut-être d'autres partis politiques de l’opposition, par le régime RDPC au pouvoir au Cameroun.

Nous appelons nos militantes et nos militants à redoubler de vigilance et à ne céder à aucune sirène de déstabilisation de notre ambitieux parti, le MRC.

Nous tenons à informer nos militants et l'ensemble des Camerounais que le MRC n’a entrepris aucune négociation avec le RDPC au pouvoir, et que quiconque céderait à ces pressions du RDPC en acceptant une nomination de sa part, s’auto-exclurait de facto du MRC.

Le 04 mars 2016
Le Président National du MRC
Pr. Maurice KAMTO.