Langue

la Caravane de la Renaissance se mobilise à Ngaoundéré ce Samedi 10 décembre 2016

le Président National du MRC, Maurice KAMTO, parle de la situation que vivent nos frères et soeurs des régions du Nord-Ouest et Sud-ouest du Cameroun.

Extrait du Discours.

Ce que nous avons perçu au cours de cette discussion : la volonté de résoudre notre problème, les problèmes de notre pays par le dialogue.

Mais qu'ont-ils fait donc de notre démarche? Qu'ont-ils fait du résultat de notre observation?

Au lieu de cela, On a militarisé les régions du Nord-Ouest et du Sud-ouest.

Au lieu de cela, On a envoyé nos forces de défense tirer à balles réelles sur des camerounais qui n'étaient pas armés. Jeunes camerounais.

Nos forces de défense, qui sont formées pour protéger les camerounais et défendre l'intégrité de notre territoire, sont utilisées comme des chiens de chasse enragés, féroces, contre sa propre population.

Nous disons que ce gouvernement a échoué. Nous croyions que c'était seulement sur le terrain économique. Il montre qu'il a échoué sur sa capacité politique à réunir les Camerounais. Nous disons donc qu'il doit prendre acte de son échec, et que si nous étions dans une logique républicaine, bien entendu, alors ce gouvernement devrait remettre sa démission.

Parce que désormais il est disqualifié pour trouver une solution à ce problème. Et par sa faute, parce qu'il ferme les oreilles à tous les conseils, tant que ça ne vient pas d'eux ça ne vaut rien. Mais le problème c'est que rien ne vient d'eux.

J'ai dit: ce sont nos compatriotes. Il y a des limites que nous ne pouvons pas franchir. La sécession n'est pas une option. A partir de là, discutons. S'asseoir avec son compatriote, avec son frère pour dialoguer ne veut pas dire qu'on accepte tout, mais c'est déjà un signe de respect.

C'était une marque d'attention que de faire asseoir autour d'une table ceux qui se plaignent et ceux qui détiennent en fait la solution, parce qu'ils ont les rênes du pays. Est-ce que c'est si difficile que cela?

J'ai toujours dit que lorsque la guerre arrive dans un pays, c'est parce que la politique a échoué. Parce que la politique est là pour éviter que la guerre arrive. Et vous avez vu que partout, on fait la guerre, mais la solution c'est toujours autour d'une table de discussions."