Langue

Dictature reptilienne: Le régime de Yaoundé interdit une réunion du MRC à cause de l'annonce de la Présence de Maurice KAMTO

La réunion publique du MRC, préalablement déclarée à la sous-préfecture de Yaoundé 6, Biyem Assi, contre récépissé de déclaration N°153/RD/JO6.06/BAPP dûment délivré par le sous-préfet le 22 décembre 2015, a été interdite ce dimanche 27-12-2015 aux premières heures de la matinée.

Tout est parti d'un Communiqué Radio rédigé par le Responsable Communal du MRC de Yaoundé 6 et lu sur les ondes du Poste National de la CRTV, la radio nationale dans son édition de 17h, le samedi 26 décembre 2015. Dans ce communiqué, il était précisé que "Ce sera sous la houlette de son Président National Maurice KAMTO".

D'après les explications du sous-préfet rencontré dimanche matin à la sous-préfecture, C'est l'une des phrases du communiqué qui aurait dérangé. Plus loin, le communiqué dit: "Ce sera question de retrouvailles entre l'Exécutif national et les unités locales pour raviver la flamme du parti à la base et booster le moral des militants pour bien affronter les défis futurs". Défis futurs, une autre phrase dérangeante.

C'est donc à la lecture de ce communiqué sur les ondes de la CRTV que le régime de Yaoundé a sommé le sous-préfet d'interdire cette réunion publique par tous les moyens, en s'accrochant sur ces motifs fallacieux.

Malgré ce musellement permanent, le Président National du MRC est venu, a pris la parole pendant 5 minutes pour calmer les populations surchauffées, après la lecture de la note d'interdiction, note lue par le Secrétaire National Adjoint du MRC chargé de l'organisation et de la formation Okala Ebode Joseph Thierry, puis il est reparti, sous le regard de nombreux gendarmes et policiers armés jusqu'aux dents, stationnés dans des camions de la gendarmerie et de la police.