Appel à la libération immédiate et sans condition de Madame KAH WALLA, Présidente Nationale du CPP, et de ses camarades politiques actuellement retenus à la Police

Le MRC a appris l’arrestation, dans l’après midi du vendredi 28 octobre 2016, de Madame la Présidente Nationale du CCP, KAH WALLA, ainsi que de certains militants de ce parti par la police nationale au motif qu’ils auraient exprimé des opinions politiques.

Le MRC a dépêché des émissaires au Commissariat Central N°1 de la ville de Yaoundé où ils sont abusivement retenus, mais la police n’a pas permis que ces derniers les rencontre.

Le MRC condamne ces manœuvres d’intimidation auxquelles le régime-RDPC recourt de manière récurrente pour tenter d’étouffer les libertés d’expression et d’opinions pourtant prévues par la Constitution de notre pays.

Le MRC exige la libération immédiate et sans condition de Madame la Président Nationale du CPP, KAH WALLA, ainsi que de tous ses compagnons d’infortune.

Le MRC rappelle au Gouvernement que ces arrestations abusives de responsables politiques  et leur humiliation récurrente sont contraires à la Constitution et aux lois du Cameroun, mais également à tous les engagements internationaux de celui-ci.

Fait à Yaoundé le 28 octobre 2016

Le Service Communication MRC