Langue

Le MRC écrit au Gouverneur de la Région du Sud pour dénoncer des menaces graves qui pèsent sur ses militants du SUD



Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun – MRC - est un parti légalisé par les autorités compétentes de l’État. Il est un parti attaché au respect des lois, des instituions, ainsi que de ceux qui les incarnent. Il prône l’acceptation de la différence politique et le changement dans la paix et par les urnes. Cette vision est au cœur de l’idéologie qui organise la formation politique de ses militants...

Déclaration du MRC sur le retour déshonorable du Cameroun au Programme d’Ajustement Structurel du FMI et impuissance assumée du Régime du Renouveau

A l'issue du Sommet extraordinaire des chefs d’État et de Gouvernements de la CEMAC qui s’était tenu les 22 et 23 décembre 2016 à Yaoundé, il avait été décidé, entre autres, "d'ouvrir et de conclure à brève échéance des négociations bilatérales avec le FMI, pour mieux structurer les efforts d'ajustement" des États membres. Le Président de la République n'en dit pas un moindre mot dans son message à la Nation du 31 décembre 2016, alors même que tous ses homologues des pays voisins prévenaient leurs concitoyens des efforts à faire...

Lettre de Félicitations du Président Maurice KAMTO aux militants pour leur brillante participation au défilé du 20 mai 2017

Cher (es) camarades,

A l’exception des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où, en raison de la situation particulière qui y prévaut, nos camarades n’ont pu prendre part au défilé marquant la célébration de la 45ème fête de l’Unité, dans les huit autres régions, vous avez brillé par votre participation exemplaire à cette cérémonie...

Mise au point au sujet du rôle de Monsieur le Préfet du MAYO LOUTI dans la participation du MRC au défilé de la 45ème fête de l’unité à MAYO-OULO

Les militants de la Fédération communale MRC du MAYO-OULO, sous la conduite du camarade Ousmane BIRI MOUSSA, ont régulièrement saisi par un moyen laissant trace, Monsieur le Sous-préfet de MAYO-OULO, exprimant leur volonté de prendre part au défilé du 20 mai 2017 consacrant la 45ème fête de l’Unité nationale. Certainement en raison des manœuvres du RDPC local, le comité d’organisation a, sans raison objective, décidé d’exclure en dernière minute notre parti de la fête...

Déclaration sur la panique du régime et du RDPC devant la forte présence du MRC dans le MFOUNDI

Dans le cadre de la préparation du défilé relatif à la 45ème fête de l’Unité dans le département du MFOUNDI à Yaoundé, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a pris part aux réunions préparatoires qu’organise traditionnellement monsieur le préfet. Au cours de ces rencontres, chaque parti communique aux autorités le nombre de carrés de défilants qu’il entend aligner lors du défilé au Boulevard du 20 mai. Pour sa part, le MRC a fait savoir, par correspondance, qu’il entendait aligner cinquante (50) carrés, soit environ 7500 défilants. Mais à quelques jours de l’événement, par un arrêté préfectoral, le MRC s’est vu attribuer autoritairement seulement 05 carrés sur les 50 sollicités...

Déclaration du MRC sur la réponse provocatrice du gouvernement à la grève légitime des médecins du SYMEC

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun est préoccupé par la gestion que le Gouvernement fait de la grève du Syndicat des Médecins du Cameroun (SYMEC). Le SYMEC a porté à l’attention du Gouvernement et de l’opinion les problèmes qui entravent non seulement l’épanouissement des médecins camerounais, mais également ceux qui limitent leur volonté de soigner convenablement leurs malades...

Déclaration sur la participation du MRC au défilé du 20 mai 2017 et sur l’urgence de donner un contenu à l’unité nationale

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun -MRC- s’apprête à prendre part, comme depuis sa création, à la fête de l’Unité qui se célèbre le 20 mai prochain. Cette 45ème fête, plus que les précédentes, intervient dans un contexte où, à cause de la posture de défiance et même provocatrice du Gouvernement face à la profonde crise politique née des légitimes frustrations de nos compatriotes des Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, l’Unité de notre Nation est en danger..