Langue

le MRC annonce la tenue des assises de sa 2ème Convention au Palais des Congrès de Yaoundé

Il est porté à la connaissance de la presse nationale et internationale, que les assises de la seconde CONVENTION du MOUVEMENT POUR LA RENAISSANCE DU CAMEROUN (MRC) auront lieu du 13 au 15 avril 2018 au Palais des congrès de Yaoundé.

Le DIRECTOIRE du MRC a pris toutes les mesures nécessaires y relatives, auprès de l’autorité administrative, conformément à la Loi. Il convient de préciser que La CONVENTION est l’une des instances dirigeantes du MRC, parti politique fondé en 2012.

Le Secrétaire national en charge de la Communication,

Sosthène Médard LIPOT

11 février 2018: Message du Président Maurice KAMTO aux jeunes Camerounais à l'occasion de la Fête Nationale de la Jeunesse

Mes chers Jeunes compatriotes, je suis Maurice KAMTO, militant politique et par ailleurs Président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun. A l'occasion de la fête de la Jeunesse, devenue un rendez-vous républicain, je vous adresse cette année, non pas un discours de circonstance, mais une invitation à rejoindre la table de discussion: discussion sur votre devenir en tant que catégorie particulière de notre population; discussion sur le devenir de notre pays, le Cameroun...

Message de fin d'année 2017 de Maurice KAMTO, Président National du MRC, à la Nation

Camerounaises, Camerounais, Mes chers compatriotes;
L'année 2017 qui s'achève aura été l'une des plus éprouvantes pour notre pays et notre peuple depuis plusieurs décennies.

Indifférence du président Paul BIYA face à la tragédie qui se joue dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest où les Camerounais s'entretuent

L’indifférence du Président Paul BIYA face à la tragédie qui se joue depuis novembre 2016 dans le Nord-Ouest et dans le Sud-Ouest devient insupportable et constitue désormais une faute politique d'une gravité exceptionnelle.

Appel à la libération de l’écrivain et lanceur d’alerte Patrice NGANANG, arrêté pour des motifs politiques

Patrice NGANANG est un écrivain qui a un style qui trahit l'amertume et la colère qui l’habitent face à l’incompétence et à l’incurie de ceux qui tiennent le pays par la terreur depuis plus de trente cinq ans...

Le MRC Condamne sans réserve les assassinats des populations civiles et des Forces de Maintien de l’Ordre (FMO) dans les Régions Anglophones

Depuis le début de la crise anglophone, le MRC a exprimé sa condamnation sans équivoque de la violence et des assassinats de quelque bord que ce soit. Dans la continuité de cette position constante, le MRC dénonce et condamne l’assassinat, survenu entre le 6 et le 8 novembre 2017, de soldats et de civils dans la Région du Nord-Ouest. Il présente ses condoléances aux familles des victimes ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

De l’inquiétant effacement du politique, de la mise progressive de la Constitution et des lois entre parenthèses et de la militarisation rampante de l’espace public

Après les tragiques développements de la crise anglophone du 1er octobre 2017, qui auraient pu être évités par le Gouvernement, le mercredi 11 octobre, le Ministre Délégué à la Présidence de la république chargé de la Défense (MINDEF) a rendu public un communiqué. Celui-ci annonçait la tenue le lendemain 12 octobre 2017 à Buea dans la Région du Sud-Ouest, d’un conclave avec les responsables centraux et territoriaux des forces de défense et de sécurité et les gouverneurs des deux Régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Ce conclave avait pour objectif d’évaluer «le fonctionnement des divers dispositifs sur le terrain pour les adapter le cas échéant à l’aune du respect de la loi et de l’ordre».